31.01.2019: Explications sur la déclaration quantitative des ingrédients (QUID) et la déclaration des allergènes

Explications sur la déclaration quantitative des ingrédients (QUID) et la déclaration des allergènes
Pour le consommateur, l’aspect le plus visible et le plus important de la législation alimentaire est sans aucun doute celui de l’étiquetage des aliments.

Le règlement (UE) n° 1169/2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires est la réglementation en vigueur pour toutes les denrées alimentaires. Il définit les mentions légales à indiquer dans l’étiquetage des denrées alimentaires.

Ainsi le consommateur a le droit de savoir quels ingrédients ont été utilisés lors de la fabrication d’un aliment. En effet, un nombre croissant de consommateurs est allergique ou intolérant à certains ingrédients avec des conséquences néfastes pour la santé.

Dès lors, il devient essentiel pour eux de connaître la composition exacte des aliments concernés pour pouvoir identifier les substances allergènes ou pouvant provoquer des intolérances.

Le règlement (UE) n° 1169/2011 fixe aussi des exigences quant à la mention des teneurs de certains ingrédients - c’est la déclaration quantitative des ingrédients aussi appelée «QUID» pour «Quantitative Ingredients Declaration».
Malheureusement, ces dispositions sont parfois complexes et peuvent susciter des interprétations divergentes.

C’est pourquoi la Commission européenne a publié en 2017 deux communications contenant des explications et exemples dans le but de clarifier la situation à ce sujet :
  • Communication (2017/C 393/05) de la Commission du 21 novembre 2017 sur l’application du principe de la déclaration quantitative des ingrédients (QUID).
  • Communication (2017/C 428/01) de la Commission du 13 juillet 2017 relative à la fourniture d’informations sur les substances ou produits provoquant des allergies ou des intolérances, énumérés à l’annexe II du règlement (UE) n° 1169/2011.
Durant cet après-midi de formation, trois experts expliqueront en détail ces deux communications et prendront part à une séance de questions-réponses avec la salle.

Dès lors, les participants pourront soumettre des questions en lien avec ces problématiques avant la formation afin que les formateurs puissent intégrer les questions et les réponses dans leur formation.

La présente formation est un complément intéressant à la Législation Alimentaire de la Charte.

Onze website maakt gebruik van cookies.

Ik verklaar dat ik de privacyverklaring heb gelezen en de cookieverklaring in bepaling 3 van deze verklaring aanvaard.